ARTICLE
5,00 €

Constitutional Law / Droit constitutionnel 2020 Hungary / Hongrie

Language
English
Pages
19
2020 / Vol. 32, No. 4, (118)
Digital Edition

Constitutional Law / Droit constitutionnel

2020

Hungary / Hongrie

Norbert Tribl

Dr. jur., Ph.D., Senior Lecturer at the University of Szeged, Faculty of Law and Political Sciences,
Institute of Public Law, Consultant at the Constitutional Court of Hungary

Márton Sulyok

Dr. jur., Ph.D., Head of the Public Law Center of Mathias Corvinus Collegium,
Senior Lecturer at the University of Szeged, Faculty of Law and Political Sciences, Institute of Public Law

2020 could be considered as an eventful year for constitutional law in Hungary. Legislation and law enforcement, as well as almost all areas of social life, have been shaped by the need to reduce the devastation of the COVID-19 pandemic. This, among other things, as in most European countries, has necessitated the application of special legal instruments; in Hungary the introduction of the so-called emergency situation (‘veszélyhelyzet’). However, partly as a result of the pandemic, the legislator considered that Hungary’s Fundamental Law was not able to cope with the new challenges, and therefore several provisions needed to be amended. The Ninth Amendment of the Fundamental Law of Hungary was adopted by the National Assembly on 15 December 2020 and entered into force on 22 December 2020. Our presentation of Hungarian constitutional changes in 2020 focuses on the most important decisions of the Constitutional Court and a short introduction of the Ninth Amendment.

L’année 2020 pourrait être considérée comme une année riche en événements pour le droit constitutionnel de la Hongrie. La législation et l’application de la loi, ainsi que presque tous les domaines de la vie sociale, ont été façonnés par la nécessité de réduire la dévastation de la pandémie de COVID-19. Cela, entre autres, comme c’est le cas dans la plupart des pays européens, a rendu nécessaire l’application d’instruments juridiques spéciaux; notamment en Hongrie l’introduction de la situation dite d’urgence (‘veszélyhelyzet’). Néanmoins, en partie en raison de la pandémie, le législa­teur a estimé que la Loi fondamentale hongroise n’était pas en mesure de faire face aux nouveaux défis, et que par conséquent plusieurs dispositions devraient être modifiées. Le Neuvième amendement de la Loi fondamentale de la Hongrie a été adopté par l’Assemblée Nationale le 15 décembre 2020 et est entré en vigueur le 22 décembre 2020. Notre présentation des changements constitutionnels hongrois en 2020 met l’accent sur les décisions les plus importantes de la Cour constitutionnelle et une brève introduction du Neuvième amendement.

Other Articles from the same Issue